Michel Moraguès flûte
 

Soliste à l’Orchestre National de France et Professeur de Musique de Chambre au Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris depuis 1989, Michel Moraguès enseigne également la musique de chambre au Conservatoire à Rayonnement Régional de Rueil-Malmaison depuis 2005.

Entré à 14 ans au Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris, il en ressort, deux ans plus tard, avec un premier prix de flûte (à l’unanimité, premier nommé, avec félicitations) et un premier prix (à l’unanimité) de musique de chambre. En 1978, il est lauréat du concours international de la Guilde des Artistes Solistes de Paris, puis en 1981, du concours international de Budapest.

Michel Moraguès est aujourd’hui régulièrement invité en Europe, aux Etats-Unis et en Asie pour donner des master classes.Chambriste passionné, il crée en 1980 avec ses deux frères Pierre et Pascal, ainsi qu’avec Patrick Vilaire et David Walter, le Quintette Moraguès.

Michel Moraguès se produit également en musique de chambre avec d’autres partenaires prestigieux tels que : Barbara Hendricks, Sandrine Piau, Nora Gubbich, Schlomo Mintz, Régis et  Bruno Pasquier, Gérard Poulet, Raphaël Oleg, Gérard Caussé, Nicholas Anguelich, Philippe Cassard, Michel Dalberto, Claire Désert, Brigitte Engerer, Christian Ivaldi, Jean-Claude Pennetier, Pascal Rogé, Christoph Henkel, Anne Gastinel, Roland Pidoux, Frédérique Cambreling, Christine Icart, isabelle Moretti, Marielle Nordman, Julie Palloc, ou encore les Quatuors Ysaÿe, Elysée, Manfred, Parisii, Kocian, Psophos, Sine Nomine, le trio Wanderer, etc. 

Nombreux enregistrements dont un chez Auvidis Valois lui a valu le grand pris du disque de l’Académie Charles Cros. Son enregistrement chez Saphyr productions des poèmes de Ronsard d’Albert Roussel avec Sandrine Piau, but salué par la revue le Monde de la Musique en juillet 2006 comme « la plus belle version à ce jour ».

Il crée en 1993, le festival de musique de chambre « Musique en Grésivaudan », dont il assume la présidence et la direction artistique jusqu’en 2003.

David Walter hautbois

 

Premier prix de hautbois et de musique de chambre du CNSM de Paris, il a également remporté cinq prix internationaux (Ancona, Prague, Munich, Belgrade et Genève). Membre du Quintette Moraguès depuis 1980, il est nommé en 1987 professeur de hautbois et de musique de chambre au Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris, puis professeur à la Guildhall School of Music de Londres (de 1997 et 2009).

Appelé sur les cinq continents comme soliste et pédagogue, il dirige aussi ponctuellement Le Mariinsky St Petersburg, le Simon bolivar de Caracas, L'Orchestre National d'Ile de France, l'Orchestre de chambre Royal de Wallonie, Orquestra Metropolitana de Lisboa, l'Orchestre de Bretagne et l’Orchestre d’Auvergne. Il est membre fondateur de l'ensemble baroque Pasticcio Barocco et complète une intense activité de "chambriste" avec de nombreux autres partenaires.

Transcripteur de plus de 650 adaptations allant de la sonate à un opéra entier, David Walter a également composé une trentaine d'œuvres. Son opéra-conte, « La jeune fille sans mains » d’après une adaptation du conte des Frères Grimm par la dramaturge Emmanuelle Cordoliani a été créé le 10 février 2015 au Théâtre de Dijon.

Pascal Moraguès clarinette

 

Première clarinette solo à l’Orchestre de Paris depuis 1981, Pascal Moraguès poursuit parallèlement une brillante carrière de soliste.

Partenaire de musique de chambre particulièrement sollicité, il est membre du Quintette Moragues et du Victoria Mullova Ensemble.

On le retrouve également aux côtés de Katia et Marielle Labèque, Christian Zacharias,

Christophe Eschenbach, Pascal Rogé, Pierre-Laurent Aimart, Schlomo Mintz, Joshua Bell, Gary Hoffman, Dame Felicity Lott, les trios Wanderer, Guarneri et les quatuors Borodine, Leipzig, Belcea, Jerusalem, Prazak, Sine Nomine, Carmina, Amati, Fine Arts, Vogler, ... ainsi que de l’Orchestre de Chambre d’Europe.

Il apparaît régulièrement au programme des institutions musicales internationales les

plus prestigieuses, telles que le Wigmore Hall de Londres, le Konzerthaus de Vienne, le Konzerthaus de Berlin, le Carnegie Hall de New York, le Kennedy Center à Washington, le Théâtre des Champs-Elysées et le Théâtre du Châtelet à Paris et figure dans les grandes séries et festivals en Europe, au Moyen-Orient, aux Etats-Unis, en Australie et au Japon où il est invité chaque année.

Pascal Moragues est Professeur au Conservatoire National Supérieur de Musique de

Paris depuis 1995.

Il est également “Guest Professor” au Royal College of Music de Londres et au College of Music d’Osaka au Japon. Il donne, en outre, de nombreuses master-classes à travers le monde.

Il a enregistré une vingtaine de disques, salués unanimement par la presse internationale.

En 2007, Pascal Moragues a été nommé Chevalier de l’Ordre des Arts et des Lettres par le ministre de la Culture et de la Communication de la République française.

Pierre Moraguès cor

 

Soliste à l'orchestre de l'Opéra National de Paris

Professeur au Conservatoire National de Région de St Maur des Fossés

 

C'est en 1978,  alors qu'il vient d'être admis à l'âge de seize ans à l'Orchestre des Jeunes de la Communauté Européenne (dir. Claudio Abbado),  que Pierre Moraguès trouve sa vocation musicale. En 1979,  il entre au Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris où il obtiendra trois ans plus tard deux Premiers Prix à l'unanimité (instrumental et musique de chambre).

Il entre alors comme cor solo à l'Ensemble Instrumental de Grenoble puis en 1984,  il est reçu comme Soliste au sein de l'Orchestre de l'Opéra National de Paris. En 1988,  c'est avec cet orchestre,  dirigé par Georges Prêtre, qu'il réalise l'enregistrement des concertos pour cor no 1 & 3  de Mozart,  pour un coffret consacré à l'intégrale des concertos pour instruments à vent.

Entre 1980 et 1984, il joue régulièrement avec l'ensemble Ars Nova sous la direction de Marius Constant. Il participe en particulier à la creation du spectacle de Peter Brook "la Tragédie de Carmen" au théatre des Bouffes du nord à Paris, ainsi qu'au tournage cinematographique de cet opéra adapté musicalement pour un ensemble de 15 solistes.

Il consacre également une grande partie de sa carrière à la musique de chambre et fonde,  en particulier,  avec ses deux frères musiciens,  le Quintette Moraguès.

Ses partenaires les plus prestigieux sont les pianistes Christian Zacharias,  Michel Dalberto,  Pascal Rogé,  Jean-Claude Pennetier,  Jean-François Heisser, Claire Désert, Brigitte Engerer,  les violonistes Boris Belkin,  Renaud Capuçon, Olivier Charlier, l'altiste Gérard Caussé,  ainsi que les Quatuors Sine Nomine,  Endellion, Ysaïe ...

Giorgio Mandolesi basson

 

Basson solo à l’ Orchestre de Paris depuis mars 2003, Professeur de basson moderne et historique à la ZHdK Zurcher Hochschule der Kunst (Zurich) depuis septembre 2001 et Professeur de basson historique au CNSMDP, Conservatoire National Supérieur de Musique et Danse de Paris depuis septembre 2007.

Après avoir obtenu son Premier Prix au Conservatoire de Musique “S.Cecilia” de Rome dans la classe du professeur Marco Costantini en 1991, Giorgio Mandolesi a étudié avec Milan Turkovic à l’Ecole de Musique de Florence et avec Daniele Damiano (premier basson solo du “Berliner Philarmoniker”) à l’Accademia Chigiana di Siena.

Basson solo à l’Orchestra Giovanile Italiana et à la Gustav Malher Jugend Orchestre, il a gagné quatre concours de basson solo : à l’orchestre du Théâtre P.L. da Palestrina de Cagliari, à l’orchestre du Théâtre La Fenice de Venise, à l’orchestre du Théâtre Carlo Felice de Gênes et à l’ Orchestre de Paris.

Il a été basson solo au Théâtre S.Carlo de Naples, basson solo au Théâtre Carlo Felice de Gênes.

Après avoir étudié le basson baroque et classique avec Alberto Grazzi à la “Scuola Civica di Musica” de Milan, où il a obtenu son Premier Prix en Juin 1999, il joue avec plusieurs ensembles et orchestres sur instruments anciens, notamment: La Petite Bande de Sigiswald Kuijken, Europa Galante de Fabio Biondi, La Grande Ecurie et La Chambre du Roi de Jean-Claude Malgloire, Balthasar Neumann Ensemble de Thomas Hengelbrock, Orchestre des Nations de Jordi Savall, Concerto Italiano de Rinaldo Alessandrini. Il est membre des octuors à vent classiques Ensemble Philidor et Ensemble Zefiro, jouant avec des musiciens tels Alfredo Bernardini, Paolo et Alberto Grazzi.

Il a été professeur à la Jove Orchestra de Catalunya et à la ESMUC, Escola Superior de Musica de Catalunya (Barcelona), pour la formation de bassonistes espagnols, et professeur de basson baroque, classique et de musique de chambre à la Scuola di Alto Perfezionamento Musicale de la ville de Saluzzo.

Il enregistre pour des différentes maisons discographiques comme Virgin (pour laquelle il a enregistré le concerto “La Tempesta di mare” de Antonio Vivaldi pour flûte, hautbois et basson avec Europa Galante), Calliope, Stradivarius et Bongiovanni.

  • YouTube Social  Icon
  • Facebook Classic
  • Vimeo Social Icon